Les 8 lois de la gestion du temps

Les lois de la gestion du temps

Arrêtez de perdre votre temps ! 

Utilisez les lois de la gestion du temps et de l’efficacité dans votre quotidien pour retrouver pleine sérénité dans l’exécution de vos tâches.

Ces lois régissent notre quotidien, sans même que nous y prêtions attention. Elles sont néanmoins de précieuses alliées lorsque nous apprenons à nous en servir.

Utilisées en management en entreprise, les méthodes issues de ces lois sont adaptables à n’importe quelle situation personnelle ou professionnelle.

Et puis, après tout... la maternité n’est-elle pas une immense entreprise en soi ?

Je vous en parle maintenant.

1/ La loi de Murphy : la loi de l’emmerdement maximum

La tartine de confiture qui tombe du mauvais côté, où la loi de Murphy

@Unsplash

Rien ne se passe jamais comme on l’a prévu.
Tout ce qui est susceptible de mal tourner, va mal tourner. 
Livrées à elles même, les choses ont tendance à aller de mal en pis.

C’est selon moi, LA loi la plus vérifiable dans notre quotidien maternel. 

Qui n’a jamais vécu cette expérience désagréable du prix de l’ordinateur qui passe à -50% le lendemain de son achat ? De la voiture qui ne démarre pas quand le réveil n’a pas sonné ? De la tartine qui tombe côté confiture ? De la file de caisse d’à côté qui avance toujours plus vite ?

La chance se crée. Les opportunités apparaissent aux esprits ouverts, et les emmerdes se prévoient. Aussi :

  1. Anticipez l’improbable pour ne pas vous laisser surprendre
  2. Fractionnez les grosses tâches pour ne rien oublier
  3. Ça se passe quand même mal ? Détachez-vous et appliquez un plan B

Vous n’éviterez pas toujours les aléas, mais votre anticipation et vos réactions détermineront l’impact qu’ils auront sur vous.

Et c’est déjà pas mal.

2/ La loi de Douglas : Tu rangeras ton espace

Loi de Souglas, un espace mental rangé

@Unsplash

Plus on a de place, plus on s’étale.

Si vous pensez être complètement débordée par votre quotidien, commencez par là : Car le désencombrement de votre environnement est une priorité absolue pour aller vers un mieux-être. Tout comme vous prenez soin de votre santé physique, vous prenez soin de votre hygiène organisationnelle. Il en va de votre santé morale.  

Donc désencombrez votre environnement. Cette loi s’applique à toutes les pièces de votre foyer, mais aussi votre ordinateur, téléphone…

J’ai d’ailleurs une solution pour votre dressing ici. Si vous ne vous y retrouvez plus, lisez-le.

Appliquez la méthode japonaise des 5 S :

  • SEIRI : Se débarrasser du superflu régulièrement

  • SEITON : Ranger son espace pour que chaque chose ait une place bien définie facilitant son utilisation

  • SEISO : Nettoyer pour prévenir des dysfonctionnement et sécuriser

  • SEIKETSU : Maintenir l’ordre

  • SHITSUKE : Être rigoureuse sur l’exécution des 4 étapes précédentes pour profiter des bénéfices de la méthode

C’est élémentaire, en prenant soin de votre intérieur, vous prenez soin de vous. Vous désencombrez votre tête en faisant place nette. La pollution visuelle ne favorise pas la détente ou les idées claires.

Faites le ménage !

3/ La loi de Parkinson ou la dilatation du travail

Loi de Parkinson - Loi du temps élastique

@Unsplash

Tout travail tend à se dilater pour occuper tout le temps qui lui est imparti.

N’avez-vous jamais remarqué ? Quand vous savez que vous avez 1 mois pour finaliser votre déclaration d’impôts, que se passe-t-il 9 fois sur 10 ? 

Vous attendez le dernier moment.

Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres...

Chez Google, ils proposent à leurs collaborateurs de chez Mountain View d’utiliser 10 à 20% de leur temps de travail à la réalisation de projets personnels, en lien ou non avec l’entreprise. Ce qui semble être une piste intéressante pour les pousser à respecter leurs délais sur les 80 à 90% restants.

Pourquoi ne pas adapter cette stratégie à votre quotidien ? Entrecoupez vos tâches pas funs avec de petits moments “récompense”.

  • D’abord, la récompense donne le sentiment du travail accompli, et encourage l’action,
  • Ensuite, il vous faudra être plus proactive pour achever ce qui vous incombe avant d'en profiter.

Exemple :

Samedi 14h. Votre lardon est à la sieste. Vous pensez profiter de l’après midi pour briquer la salle de bain du sol au plafond.

Plutôt que de vous laisser l’après midi entière, programmez de terminer à 16h. Puis sur ce créneau de 2h, réservez-vous 20 minutes pour faire quelque chose pour vous, qui vous fasse plaisir.

C’est parti, serrez les fesses, et respectez le délai.

Profitez de votre récompense, et savourez l’immense satisfaction que vous tirez de ce challenge relevé 😉 C’est magique.

Tiens… Lardon se réveille 🙂

4/ La loi de Pareto : 80/20

Loi de pareto - 80/20

@Unsplash

80% des effets sont le produit de 20% des causes.

Cette loi vous aidera à vous délester du besoin de perfection, et donc du syndrôme de Wonder Woman.

Si vous ne l’avez pas encore consulté, je vous invite à lire le guide que je mets à votre disposition sur le blog : les 10 clés des mamans épanouies, aussi disponible juste en dessous :


10 cles des mamans epanouies

Le guide de l'épanouissement féminin que toute maman doit lire* :

*Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boite mail chaque vendredi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.


Focalisez vous sur ce qui vaut vraiment la peine. On brasse souvent beaucoup de vent à se charger de missions inutiles pour se donner l’impression d’avancer, d’accomplir nos journées.

Tuez la perfectionniste qui est en vous.

Le temps perdu pourrait largement être réinvesti à quelque chose de plus important : passer du temps avec votre famille, ou avec vous même ?

Vous allez vous décharger, déjà. Moins de pain sur la planche, moins de stress. En appliquant la loi des 80/20, on retrouve confiance en son organisation, en soi même. On reprend le pouvoir sur son quotidien, et ça fait du bien.

5/ La loi de Laborit : Commencer par le plus pénible

Loi de Laborit - Commencer par le plus difficile

@Unsplash

Commencer par le plus difficile d’abord.

Parce que ce qui est fait n’est plus à faire. Vous gardez le plus fun pour la fin, et ça rend vos journées moins lourdes. 

De plus, nous sommes globalement plus efficace en début de journée. Autant en profiter pour abattre les casseroles.

Vous ne savez pas par où commencer ? Listez vos tâches sur une feuille. Tout ce que vous avez à faire pour le reste de la semaine par exemple.

Choisissez 1 tâche qui vous rebute particulièrement, qui vous déprime, qui vous étouffe.

Faîtes-là sur le premier créneau de votre journée. Et faites ça jour après jour.

Vous devez de toute manière la faire. Autant l’évacuer rapidement.

Voilà un outil qui m’a particulièrement aidé à bien prioriser et organiser mes tâches journalières, j’ai nommé : le Productivity planner.

Il vous permet, pour chaque nouvelle journée, de définir LA tâche principale que vous allez effectuer, puis les 2 tâches secondaires moins importantes que vous devez tout de même faire. Enfin, les 2 tâches annexes plus sympa que vous pouvez faire une fois que TOUT LE RESTE est terminé 😉

Cadeau !


Le Productivity Planner pour une organisation fluide*.

*Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boite mail chaque vendredi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.


6/ La loi de Carlson : L’interruption, le pire ennemi de la productivité

Loi de Carlson - Interruptions voleuses de temps

@Unsplash

Tout travail interrompu sera moins efficace et prendra plus de temps que s’il était effectué de manière continue.

Le temps de remise en route après une interruption est toujours long (environ 3 minutes pour une tâche qui demande réflexion).

De plus, les interruptions sont très fréquentes au cours d’une journée (surtout pour une maman). Être interrompue toutes les 15 minutes revient à perdre 192 minutes sur une journée de 16h (en admettant que vous dormiez 8h si vous êtes chanceuse), ce qui nous fait donc un peu plus de 3h de productivité à la poubelle.

Énorme hein ?

Pour commencer, arrêtez de noyer votre cervelle dans les réseaux sociaux à longueur de temps. En 2017, les français y passaient en moyenne 1h20 par jour. Rien de tel pour perdre son temps... inutilement. 

Dans la mesure du possible, regroupez Les appels, sms et autres distractions pour 2 plages bien distinctes dans la journée.

Programmez les grosses tâches pour les moments de calme. Réserver les plus petites pour tranches horaires plus agitées.

Abandonner le multi-tâches.

Fortement valorisé par une société performante complètement dépassée, le multi-tâche est un poison toxique qui vous fait vous sentir incapable et médiocre. Une chose à la fois, vous le terminez, et passez à la suite.

Si c’est impossible, mettez en place de solides routines quotidiennes à heures fixes pour aller plus vite et ne plus perdre de temps à réfléchir.

Vous allez retrouver cette délicieuse sensation de flow : Si vous savez, cette agréable impression d’être à fond dans ce que vous faites et de terminer les choses.

Rien de mieux pour la confiance en soi !

7/ La loi d’Illich : S’acharner sans plus de résultats

Loi d'Illich - Quand l'acharnement ne rend pas plus productif

@Unsplash

Au-delà d'un certain seuil, l'efficacité humaine diminue jusqu'à devenir négative.

Un principe simple : Vous ne pouvez pas tenir un niveau de concentration, et une mobilisation maximum au delà de 90 minutes. Ca marche par cycles. 

Aussi, pour 90 minutes de tâche, quelle qu’elle soit, on prend une pause. Même de 5 minutes. Sortez prendre l’air, buvez un verre d’eau, décrochez des écrans, de la session ménage, faites une micro-sieste. Il n’y a rien de plus contre-productif que de passer des heures et des heures à tenter de résoudre un problème. C’est épuisant, démoralisant, et ça ne marche pas.

Si ça bloque, arrêtez ce que vous faites. Reprenez quelques heures plus tard ou le lendemain, selon votre niveau d’énergie.

Récupérez ainsi votre énergie et votre pleine concentration pour un nouveau cycle de 90 minutes. Vous n’en serez que plus efficace et disponible.

Le fait de s’aérer l’esprit et de bouger physiquement permet de re-configurer son espace mental. Et ainsi, de résoudre plus facilement et plus rapidement n'importe quel problème. 

8/ La loi de Swoboda-Fliess-Teltscher, typiquement féminine

Loi de Swoboda FliessTeltscher, ou la loi des cycles biologiques

@Unsplash

Tu respecteras tes rythmes biologiques.

Écouter et capitaliser sur nos rythmes biologiques nous permet de tirer le meilleur parti de notre énergie.

Nous oscillons sans cesse entre moments de forme et besoins de récupération. Apprendre à sentir ces moments et les suivre est une bonne manière de s’économiser et d’optimiser intelligemment son temps.

En effet, nous ne sommes pas toutes productives au même instant, avec la même puissance.

Hormones, génétique, horloge interne, faim, sommeil, saison, sont autant de paramètres  d’influence sur notre énergie. Certains vont même jusqu’à se caler sur les lunes.

Alors comment tirer parti de son propre rythme, pour optimiser son temps ?

En pratique, analysez sur quelques jours les moments de la journée où vous vous sentez en pleine énergie, et ceux ou vous n’arrivez à rien, pire : où vous piquez du nez.

Quand vous connaissez vos rythmes, déplacez les tâches gourmandes en concentration ou en réflexion dans les phases d’énergie haute. Préférez réserver les tâches routinières pour les moments de creux. Si vous avez envie de dormir : prenez 15 minutes et dormez. Je vous livre une méthode pour pratiquer la micro sieste ici

Organisez votre planning en fonction de vos cycles, et aidez-vous des tremplins d’énergie que votre corps vous dicte. Vos tâches seront moins pénibles, vous vous sentirez moins fatiguée, vous serez plus efficace et plus rapide

Le temps perdu l’est pour toujours.

Rien n’est plus long et rien n’est plus court. Rien n’est plus lent et rien n’est plus rapide. Tous les Hommes le négligent, et tous regrettent sa perte. Qui suis-je ? - Voltaire dans Zadig.

Ne l’oubliez jamais.

Rien ne le remplace. Rien ne l’achète. Rien de le comble. Le temps est ce que nous avons de plus précieux. Nous en avons la responsabilité, et ce qu’on en fait impacte positivement ou négativement le cours de notre vie, et de celle de ceux qu’on aime.

  • Définissez vos priorités avec Pareto.
  • Nettoyez votre espace mental avec Douglas.
  • Priorisez le plus pénible en premier avec Laborit.
  • Limitez les interruptions avec Carlson.
  • Imposez vous des deadlines avec Parkinson.
  • Sachez vous arrêter au bon moment et vous ménager avec Illich et Swobodan.
  • Et enfin, protégez vous des emmerdes avec Murphy. 

En appliquant certaines de ces lois au quotidien, vous allez vite retrouver le temps qui vous manque pour faire des choses qui vous tiennent vraiment à cœur. 

Pour commencer, je vous conseille d'imprimer le Productivity planner que je vous mets à disposition juste en dessous. Il vous aidera à prioriser vos tâches et finir vos journées avec la douce sensation du travail accompli.


Le Productivity Planner pour une organisation fluide*.

*Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boite mail chaque vendredi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.


Quand vous l'aurez en main, vous pourrez vous aventurer à tester quelques unes de ces lois. Dîtes-moi en commentaire par où vous comptez commencer. 

vous allez aimer !

Vanessa
 

Vanessa, fondatrice et auteure de Girlsmater.com. Je vous aide à vous débarrasser de votre charge mentale, et vous épanouir pleinement mère.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Téléchargez votre GUIDE OFFERT :

COMMENT FAIRE DORMIR BÉBÉ

*Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boite mail chaque semaine ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.