3 clés essentielles pour reprendre le travail sereine après bébé

reprendre le travail après congé maternité

Ca y est… on y est. Votre congé maternité touche à sa fin. Bébé vient à peine de naître, et vous devez déjà envisager de le confier durant de longues journées pour reprendre le travail. C’est une étape charnière, mais néanmoins pas insurmontable.
Nouvelles priorités, nouvelles responsabilités, nouvelle vie. Votre univers a déjà profondément muté.
C'est pourquoi il est temps d’anticiper et de désamorcer les obstacles que vous allez rencontrer sur le chemin de votre retour à l’emploi.

Voici les clés d’une réintégration professionnelle réussie, après son congé maternité.

1/ D'abord, on se prépare

On anticipe le retour au travail

Femme qui tient un mug message travail

@Unsplash

L’une des clés essentielles d’un retour au travail réussi après son congé maternité, c’est la préparation. Plus vous serez à jour et aurez envisagé votre retour en amont, plus vous serez sereine et prête le jour J. En étant réellement préparée à ce retour, le stress généré par la séparation avec votre enfant et le nouveau changement de rythme, auront beaucoup moins d’impact sur vous.

Reprenez contact avec vos collègues, organisez-vous 1 ou 2 déjeuners avant le grand retour, par exemple. Profitez-en pour vous mettre à jour sur la vie de cette dernière et son évolution en votre absence. Remettez-vous doucement en veille sur les sujets qui vous concernent, révisez, et envisagez les futurs objectifs que vous souhaitez vous fixer.
Cela vous aidera à concevoir votre retour au travail avec dynamisme et implication.

Par ailleurs, certaines entreprises favorisent le retour à l’emploi des jeunes mamans. Pensez à vérifier auprès de votre direction quels sont les aménagements dont vous pouvez bénéficier pour amortir votre reprise : crèche d’entreprise, temps partiel, télétravail, réaménagement de vos horaires vous seront d'une aide considérable.

Soyez bien ok avec la nouvelle intendance qui vous incombe désormais. Ces tâches sont particulièrement chronophages. Surtout au début. CAF, modes de garde, budget et diverses déclarations. Organisez-vous pour que tout soit sur rails lorsque vous pousserez la porte de votre bureau. Vous n’avez pas besoin d’ajouter ce stress en plus au reste.

La séparation avec l’enfant

Famille dans un moment de partage enfant maman

@Unsplash

Concernant la culpabilité qu’implique de confier son enfant pour aller travailler : Je n’aurais qu’un conseil : Vous allez trouver votre équilibre au fil des semaines, des mois. Il n’y a aucune urgence et votre positionnement par rapport à votre emploi va considérablement évoluer à mesure que votre enfant grandira. Envisagez cette rentrée comme une pierre complémentaire à l’édifice de votre équilibre et faîtes-vous confiance. Avec une bonne préparation, la séparation sera moins difficile.

Quelques semaines avant la reprise, commencez déjà à confier votre enfant : crèche, Assistante maternelle, grands parents… Les 2 premiers organismes permettent et recommandent ces phases d’adaptation. Entraînez-vous au plus tôt à la séparation progressive, en douceur. C’est important tant pour votre enfant, que pour vous. Ça vous permettra de prendre confiance dans le mode de garde que vous avez choisi et de ne pas stresser sur ce point les premières semaines de votre reprise du travail.

Prenez le temps aussi de reprendre contact avec vos amis, de renouer avec vos contacts laissés de côté pendant votre grossesse. Organisez un resto avec une copine, et bookez une babysitter ou confiez votre enfant à votre homme. Si si... même à 3 mois, c’est possible. Vous pouvez vous autoriser une sortie, c’est permis. J’ai même envie de vous dire : profitez-en, car c’est plus facile maintenant que quand votre enfant aura 2 ou 3 ans. Il sera alors bien plus conscient de ce qu’une séparation implique et en jouera avec vous 😉

2/ Ensuite, on se révèle

On soigne son image

Femme look travail

@Unsplash

Le succès d’un retour au travail réussi tient aussi dans l’image que l’on projette de soi.

La grossesse terminée, la rentrée est un très bon prétexte pour virer ses vieux vêtements déformés. On n’a probablement pas encore perdu tous ses kilos, mais on va faire un saut en boutique, et on achète de nouvelles pièces qui nous mettent en valeur et nous font plaisir.

Je vous dédie un article plus précis pour savoir comment mettre en valeur vos nouvelles formes de mamans. Vous verrez qu’avec quelques astuces silhouette, quelle que soit votre morphologie, il est tout à fait possible de se sentir bien dans son corps.

Allez chez le coiffeur, profitez-en pour changer de tête. Marquez le coup et embrassez ainsi pleinement votre transformation. Au passage, redonnez un coup de fouet à vos cheveux fatigués : je vous en dis plus dans mon article Comment réparer ses cheveux abîmés.

Profitez des quelques mois avant la reprise pour vous remettre (ou vous mettre) à une activité physique qui vous fait plaisir. Le sport deviendra une arme puissante au moment de reprendre le travail : Vous serez moins fatiguée, plus sereine, plus forte et finalement : moins stressée.

Préoccupez-vous de votre image, il n’y a rien de superficiel là-dedans !

On prend conscience de son nouveau super pouvoir

Femme maman epanouie et heureuse

@Unsplash

Reprendre le travail après une longue période d’absence peut être source de craintes sur le plan de la réintégration. Vous êtes sortie de l’actualité de votre entreprise pendant plusieurs mois, et cela peut entraîner un complexe de légitimité quand à la reprise de vos responsabilités.

Or devenir mère confère une nouvelle autorité, naturelle et indiscutable aux yeux de notre entourage personnel et professionnel. Prenez confiance en ce nouveau pouvoir, et servez-vous en pour asseoir vos nouveaux objectifs au sein de votre entreprise. Vous y gagnerez en assurance et ça vous aidera à dépasser cette peur de l’exclusion.

Qui plus est, vos nouvelles responsabilités et votre nouvel emploi du temps vous apprendront progressivement à mieux vous organiser, et à devenir une reine de l’efficacité. Soyez-en sûre, vous aurez une longueur d’avance sur bien des plans et cela renforcera votre leaderchip et votre créativité.

Servez-vous donc de tous ces nouveaux atouts pour vous accompagner dans votre transformation. La reprise du travail après bébé est une aventure en soi. Il est tout à fait possible de s’y épanouir.

On ne s’excuse pas

Femme allongee sur voiture bien etre

@Unsplash

Vous cherchez votre place dans votre nouveau monde et les acteurs de votre vie cherchent aussi leur place à vos côtés. C’est valable au boulot. Vous serez testée, heurtée à des incompréhensions, parfois à du rejet. Votre environnement va sérieusement bouger, et le risque de vous sentir isolée pointera le bout de son nez.
De plus, la transformation qui s’opère chez une femme quand elle devient mère impressionne, fait même peur parfois. Elle suscite en tout cas beaucoup de questions pour votre entourage. Surtout si ce dernier n’est pas encore parent.

Ne vous excusez jamais de devoir récupérer votre enfant plus tôt parce qu’il a 40 de fièvre. Ne vous justifiez pas quand votre employée (nounou) vous lâche la veille pour le lendemain parce qu’elle s’est bloquée le dos. C’est vous qui devez dealer avec le problème, pas vos collègues, ni votre patron. Vous ne faites pas l’école buissonnière, vous avez un réel besoin de vous absenter.

Organisez-vous, expliquez factuellement avec bienveillance et rassurance ce qui se passe, pourquoi vous devez débaucher plus tôt. Décrivez l’impact immédiat que ça va avoir sur votre travail et la solution que vous proposez pour rectifier le tir. Ne mettez pas d’émotion là-dedans et soyez pragmatique. On vous reconnaîtra ce professionnalisme, malgré les aléas incontrôlables de votre nouvelle vie.

3/ Enfin, on accepte

Un nouveau rythme, une nouvelle vie

Jeunes femmes heureuses projection avenir

@Unsplash

L’une des principales erreurs à ne pas commettre lorsqu’on reprend le travail après une grossesse, est de vouloir à tout prix retrouver la configuration de vie que nous avions avant de sortir de l’entreprise. En effet, vos priorités changent, vos responsabilités aussi et avec elles vos rapports sociaux au sein de votre travail.

Votre cercle social va muter, et vous allez progressivement vous rapprocher de collègues qui se trouvent dans la même configuration que la vôtre. Qui vous comprennent. Car pendant quelques temps : fini les after works ! Une distance va s’installer entre vous et vos anciens potes de boulot qui ne sont pas encore parents. Et c’est ok. Ca va arriver, acceptez-le. Ce n’est pas grave. Soyez patiente et toujours bienveillante pour accompagner sereinement le changement.

Acceptez aussi de voir vos missions évoluer. Votre manager sait qu’il ne pourra plus vous confier de missions qui vous demandent de rester jusqu’à 21h tous les soirs.
Je ne parle pas de rétrogradation, je parle de réaménagement. Et vous savez quoi ? C’est une très bonne nouvelle pour vous, car ça va vous permettre de prendre les devant et de proposer votre propre plan de suite de carrière, adapté à vos besoins. Profitez d’échanger avec votre boss avant la reprise. Ce genre d’initiative sera fortement valorisée.

Projetez-vous

maman femme contemplation paysage

@Unsplash

Se projeter, s’imaginer dans 6 mois, 1 an, 5 ans. Autant de moyen d’embrasser sa réintégration dans son environnement de travail de manière saine et optimiste. Prenez donc le temps de vous demander : Qu’est-ce que j’ai vraiment envie de faire maintenant et pourquoi j’en ai envie.

Peut-être traînez-vous la patte à reprendre le boulot car vos horaires vous font peur ? Ou bien appréhendez-vous vos futures missions car celles-ci ne correspondent plus aux valeurs qui sont désormais les vôtres depuis la naissance de votre enfant ?
Ou encore avez-vous besoin d’aménager votre temps autrement, pour profiter au mieux de ce qui compte vraiment pour vous ?

Dans tous les cas, posez vous sérieusement la question, et amorcez des solutions pour vous permettre de toucher du doigt vos nouveaux objectifs. C’est primordial pour ne pas subir votre retour au travail. Même si ces changements ne sont pas immédiats, les envisager avec recul vous aidera à reprendre la main sur votre épanouissement en dehors de votre foyer.
Vivez donc pleinement épanouie et en phase avec votre activité professionnelle, qui vous prend la majeure partie de votre temps. Ou bien faites évoluer votre situation pour cadrer au mieux avec vos nouvelles priorités.

Reprendre le travail après bébé peut devenir une expérience profondément enrichissante pour votre propre épanouissement. Elle vous fera grandir et vous permettra de développer des qualités dès lors insoupçonnées. Elle sera profitable à votre bien-être, et par rayonnement à celui de votre famille. Parce-qu'une maman disponible et heureuse est d’abord… ? Une femme épanouie.

Pour conclure

Ce qui fera la différence entre un retour réussi ou un retour subit tient en 3 mots :
Votre état d’esprit
Car c’est bien votre prédisposition à embrasser cette transition, plutôt qu’à la craindre qui vous aidera à surmonter cette étape. Préparez votre reprise pour ne pas vous laisser surprendre, développez votre plein potentiel de femme de pouvoir, acceptez le changement avec bienveillance et rassurance et vous n’aurez rien à crainte de votre retour à l’emploi.

Et vous ? Comment vivez-vous cette étape ? Qu’est ce qui vous préoccupe le plus à reprendre votre post ? Comment avez-vous géré la situation si vous êtes déjà passée par là ? Échangeons sur le sujet car je sais que le retour au travail préoccupe de beaucoup de jeunes mamans.

vous allez aimer !

Vanessa
 

Vanessa, fondatrice et auteure de Girlsmater.com. Je vous aide à vous débarrasser de votre charge mentale, et vous épanouir pleinement mère.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Téléchargez votre GUIDE OFFERT :

COMMENT FAIRE DORMIR BÉBÉ

*Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boite mail chaque semaine ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.