fbpx

Comment soulager votre charge mentale grâce à votre sensibilité

Cliquez sur play pour écouter votre article en chargeant le caddie :

On a tendance à associer systématiquement la charge mentale à la charge de travail.

Je préfère parler de la charge mentale comme d’une accumulation de problématiques sans solutions. Et celles-ci tiennent selon moi autant de la charge de travail (organisation, productivité) que de l’impact sur vos émotions.  

Surtout pour vous mesdames.

Une étude menée par le CIUSSS de Montréal en 2015 a démontré que les hommes et les femmes n’étaient pas tout à fait égaux face aux agressions sensorielles. C’est neurobiologique : Une histoire de connexion entre le cortex préfrontal dorso-médian et l’amygdale.

Ça veut dire que les femmes adoptent une approche plus sensible que logique face aux stimulis sensoriels négatifs (agressions visuelles, auditives, tactiles…) 

En clair, mesdames, face à un problème, vous raisonnez davantage avec vos sens qu’avec votre logique. 

Ainsi, vous allez non seulement subir la charge mentale pratique du problème, mais aussi la charge émotionnelle et sensorielle associée.

Lâcher prise avec la charge mentale

@Pinterest

Exemple : Problème du bordel à la maison. Vous êtes à la fois chargée par l’organisation, l’ordre et le temps que ça vous prend, mais aussi par la pollution visuelle associée et au stress engendré.

Autre exemple : Les enfants qui se chamaillent. Vous êtes d’un côté chargée par leur éducation, et de l’autre par le bruit quasi permanent de leurs cris et disputes.

Ce qui vous épuise, vous charge, vous donne l’impression de nager à contre-courant et de ne pas y arriver.

Sautes d’humeurs, accès de colères, migraines, douleurs, perte de motivation : Tout est lié à l’hyper-stimulation sensorielle dont vous êtes victime.

Le problème, c’est que pour soulager votre charge mentale, vous attaquez le plus souvent sous l’angle de la charge de travail. Vous cherchez à devenir plus productive, plus efficace, plus rapide, et à en faire toujours plus. Vous rajoutez des choses au lieu d’en enlever.

C’est précisément la raison pour laquelle vous n’arrivez pas à lâcher prise. Vous nagez à contre sens de la vague et vous noyez dans le perfectionnisme et la procrastination.

La solution, c’est d’accompagner la vague et de travailler de concert avec votre sensibilité, et évacuer les stimulis sensoriels. Ça va vous aider à récupérer l’énergie nécessaire pour traiter les problèmes plus sereinement sur un plan pratique.

Et dans cet article, on va voir ensemble comment accompagner votre sensibilité et éliminer les stimulis sensoriels pour casser ce cycle et soulager immédiatement votre charge mentale.

Charge mentale et environnement

@Pinterest

Comment sortir du cycle ?

1/ Qu’avez-vous envie de ressentir ?

C’est une question qui paraît bête, mais quand on a la tête dans le guidon, c’est une question qu’on ne se pose pas. 

Posez sur papier, des mots clés qui vous viennent en tête quand à l’énergie que vous avez envie de ressentir.

Sérénité, calme, dynamisme, puissance, liberté…

Trouvez les vôtres, et accrochez-les quelque part où vous pourrez les lire souvent.

2/ Evacuer les stimulis “sensoriels”

Faire un bilan de tous les stimulis sensoriels auxquels vous êtes le plus sensible. Matérialisez vos sensations en les couchant sur le papier pour en prendre conscience. 

  • Type auditif : cris, chamailleries, bruits ambiants, télévision, électroménager…

  • Type visuel : accumulations d’objets inutiles, bazar, pièces mal agencées et fonctions mal découpées, consommation de réseaux sociaux, écrans, jeux vidéo…

  • Type tactile : vêtements inconfortables, maux et douleurs physiques chroniques…

Puis, définissez ce que vous pouvez faire pour atténuer, ou éliminer leur impact sur vous.

  • Définir un temps pour consulter les médias et réseaux, ou pour allumer la TV.

  • Prendre rdv chez un osthéo pour régler ce blocage que vous vous traînez dans le dos depuis des mois.

  • Investir dans une garde robe confortable parce que vous avez pris un peu de poids

  • Réagencer votre lieu de vie pour le rendre accueillant, chaleureux et respirable

  • Vous débarrasser de tous ces objets superflus et encombrant qui polluent votre champ visuel...

Ces petites actions changent tout. En agissant sur ces stimulis sensoriels, on ressent immédiatement un soulagement.

3/ Soulager vos sens grâce aux activités de soutien

Établir des routines bien-être pour vous reconnecter à vous, tant sur un plan physique que moral. 

En combinant cette démarche à l’évacuation des stimulis sensoriels, vous rééquilibrez votre énergie et vous servez de vos sens à votre avantage.

  • Planifiez des exercices de respiration, de méditation

  • Inscrivez-vous à une activité physique ou créative (danse, peinture, yoga)

  • Créez-vous une playlist musicale de soutien, avec des morceaux qui vous correspondent et soutiennent le mood que vous avez envie de ressentir

En investissant votre temps dans des activités de soutien comme celles-ci, vous ne le gaspillerez pas dans des comportements toxiques dont vous avez actuellement l’habitude comme le perfectionnisme ou la procrastination. 

Parce que ce temps sera investi là où vous en avez réellement besoin.

Sensibilité et charge mentale

@Pinterest

Si vous souhaitez aller plus loin sur charge mentale, j'ai rédigé un autre article qui complète bien celui-là. Il vous permettra notamment de travailler sur votre perfectionnisme et apprendre à lutter contre les ruminations. Cliquez ici pour le lire : Charge mentale : 4 étapes pour la soulager.

Un lâcher prise et un soulagement immédiat

En suivant ces 3 étapes, vous allez ressentir un soulagement immédiat et faire baisser de moitié de votre charge mentale. Vous allez gagner une meilleure disponibilité pour ce qui est important pour vous. Vous gagnez en clarté et en motivation, ce qui vous permet de solutionner plus sereinement les problèmes sur un plan pratique. Et de manière générale, vous équilibrez vos émotions.

Si vous êtes de celles qui lisent des km d’articles et de livres sur la charge mentale, que vous avez testé tous les conseils de productivité, d’organisation, d’efficacité dont parlent les livres et les articles sur la charge mentale, et que rien n’a fonctionné, arrêtez de dépenser de l'énergie dans cette direction, et attaquez sous l’angle de votre sensibilité. 

N’ayez pas peur de travailler AVEC vos émotions et cessez de les balayer sous le tapis. Vos émotions sont un levier de croissance et d’épanouissement. Elles ne vous veulent pas de mal.

Et en apprenant à vous en servir à profit, vous allez vous débarrasser de moitié la source de votre épuisement. 

Conseil malin :
Cliquez sur l'épingle ci-dessous pour l'enregistrer sur Pinterest et retrouver l'article facilement !

Diminuer la charge mentale grâce à votre sensibilité
Vanessa
 

Bonjour :) Moi, c'est Vanessa. Je suis probablement en train d'écrire un nouvel article pour vous aider à lutter contre le surmenage parental. C'est mon truc, j'aime bien aider quand je le peux. Posez-moi toutes vos questions, suggérez-moi de nouveaux sujets, n'hésitez pas, car Girlsmater, c'est d'abord votre site !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Proche du burnout maternel ? Passez le test et recevez mes recommandations pour profiter pleinement de tous les rôles de votre vie.