4

La seule méthode fiable pour tenir vos bonnes résolutions

Comment tenir ses bonnes résolutions

D’après vous. Pourquoi 2019 sera mieux que 2018 ? 

Parce que vous allez lire ici, la seule vraie manière viable d’appliquer et tenir vos bonnes résolutions, une bonne fois pour toutes. 

Échouer, c’est déprimant. Pas vrai ?

Je parle de ce que vous avez ressenti, lorsqu'un 14 janvier, vous avez lamentablement craqué, 2 petites semaines à peine après avoir écrasé votre dernier mégot, croqué dans votre dernier Twix, ou vous être fait offrir votre nouveau livre de chevet “La parentalité positive pour les nuls”. 

Vous avez replongé. Une fois n’est pas coutume. Et vous vous êtes détestée pour ça, partagée entre honte et culpabilité. Votre confiance en vous en a pris un sacré coup derrière les oreilles. 

De toute manière, vous le sentiez, “ce n’était pas le bon moment”. Et puis, si loulou vous avait suivi dans vos bonnes résolutions, ça aurait été plus simple. Difficile, voire impossible de résister aux placards pleins de barres chocolatées. De plus, il fait froid. Il faut bien vous plâtrer de calories, sinon vous allez tomber malade.

Des excuses...

On devrait inventer un jour pour ça : La fête de l’Excuse. Un 14 janvier, par exemple. Qu’est ce qui se passe en fait, dans notre tête quand on échoue à la poursuite de nos objectifs ?

Je vous le mets dans le mille : 

Ce n’est jamais de notre faute.

Nous sommes très doués pour ça, hommes et femmes : nous trouver des excuses. Pour tout et n’importe quoi. Olivier Roland en a recensé 3, parmi les plus courantes et banales  : “De piètres excuses”. Participant à son événement inter-blogueurs, je ne peux passer par là sans vous en parler 😉

Elles sont les pires obstacles à votre réussite. Le poids de 20 kg attaché à vos chevilles. La remorque qui hurle “bébé à bord” quand vous partez en vacances. 

Quand vous vous traînez le boulet de l’excuse + un manque clair d’informations sur “Comment appliquer et tenir vos bonnes résolutions”, oui, ça capote. C’est normal. 

Votre problème, ce n’est pas votre manque de courage ou de volonté. Vous êtes mère, courage et volonté sont des valeurs que vous avez automatiquement accouché avec votre moutard. 

Non, le truc, c’est qu’on ne vous a jamais expliqué comment faire. Peu d’entre nous sont initiés. 

Alors vous allez prendre 3 minutes 25 pour lire cette méthode, et l’appliquer tout de suite, parce que c’est facile. Ça se joue en 4 étapes, une feuille, un stylo, et 1/4 de volonté.

C’est tout. Et c’est maintenant.

Cessez de penser “perte”, pensez plutôt “gain”

Tenir ses bonnes résolutions et perdre du poids

@Unsplash

“On va au bout grâce à l’intensité de nos émotions” Anthony Robbins

Vous connaissez la théorie (qui n’en est pas qu’une d’ailleurs) qui dit que le cerveau ne comprend pas la négation ? Vous savez, si je vous dis “ne pensez pas à un éléphant”, à quoi pensez vous ? 

Un éléphant. 

Ainsi, oubliez “perdre 5 kg”, pensez plutôt “vous forger un corps tonique, dynamique et sexy”.

Ne pensez pas “ne plus crier contre vos enfants”, imaginez plutôt “créer un climat zen et complice à la maison, pour des relations familiales fluides et agréables”.

Ne souhaitez pas “arrêter de fumer” mais plutôt “adopter de nouvelles habitudes saines pour être moins fatiguée, et retrouver le goût des bonnes choses”.

Pour mieux comprendre le phénomène, allez consulter l’article de Grégory Grand. Il vous donne des clés pour vous initier à la pensée positive, et quelques exemples concrets de formulations, à manier sans modération.

Pour exemple, laissez-moi vous raconter la courte histoire… de mes jambes. 

Pendant des années, j’ai souffert de rétention d’eau, de jambes lourdes, gonflées et douloureuses. J’en souffrais physiquement et moralement puisque c’était devenu un complexe traumatisant. Je ne portais pas de jupes, je trouvais mes jambes laides et c’est pas faute d’avoir essayé tout un tas de techniques pour les affiner. J’ai bu de l’eau à fréquenter les WC plus souvent qu’une femme enceinte, j’ai pris des gélules de Ginkor fort, dépensé des fortunes en pressothérapie, j’ai arrêté le sel… 

Ça ne bougeait pas. 

Puis un jour, j’en ai eu marre. Je me suis dis que mon corps était ainsi fait, que je n’avais pas d’autre choix que d’assumer cette particularité de mon anatomie. Il fallait que je les trouve jolies ces gambettes, qui me supportent depuis tant d’années sans flancher.  

Croyez moi. Ou pas. Mais je suis une preuve physique que la pensée positive fonctionne. Quelques mois après avoir accepté cette situation, à me regarder dans le miroir et me répéter régulièrement que j’étais jolie, que j’avais de belles courbes, que j’étais grande etc… j’ai complètement oublié de reprocher le manque de grâce à mes jambes. Et que s’est-il passé d’après vous ? 

Elles ont dégonflé. Petit à petit. Mon physique s’est harmonisé. Je fais toujours un peu de rétention d’eau, mais aujourd’hui, j’ai du mal à imaginer que ça m’ait posé tant de problèmes un jour.

Cessez d’être gentille

Ne perdez pas votre temps à tenter de tenir une résolution pour faire plaisir à votre médecin, pour faire bien, suivre une tendance. Ne le faites pas. Car ça ne tient pas. 

Arrêter de fumer un 1er janvier pour vous donner bonne conscience et offrir à chéri le plaisir de ne plus embrasser un cendrier ne vous mènera nulle part, sinon à la rechute fatale, irrésistiblement guidée par une une discipline frustrante et vide de sens. 

Faites vos choix pour vous. Et vous seule. 

Votre POURQUOI 

Pourquoi tenir ses bonnes résolutions

@Unsplash

Demandez vous plutôt ce que vous recherchez au plus profond de vous.

Pourquoi cette intuition d’arrêter de fumer ? De quoi avez vous vraiment besoin ? Voulez-vous vous sentir plus dynamique ? Plus fraîche ? Moins dépendante et plus maîtresse de votre corps, de votre lifestyle ?

La différence fondamentale entre ceux qui tiennent leurs bonnes résolutions, et ceux qui échouent, c’est à quel point ils désirent leur propre progression, à quel point ils sont rattachés à leurs objectifs, et la conviction qu’ils y mettent. Ils savent ce qu’ils doivent faire pour eux, ils le veulent, le désirent

Pour y arriver, il faut rattacher vos résolutions à votre POURQUOI.

Votre POURQUOI. 

Pourquoi souhaitez vous adopter une nouvelle bonne résolution ? Pour quoi faire ? Quel le but ultime qui vous anime, vous passionne derrière ? Quel est le deal ? Qui cherchez vous à devenir, pourquoi faites vous ça

Trouver un pourquoi sans jugements, honnête, clair, transparent, vrai, authentique et singulier ne m’a pas empêché de me louper de temps à autre. Mais toutes mes actions se sont systématiquement dirigées dans une seule et même direction : mon “pourquoi”. Et quand vous le suivez avec passion et aussi assidûment, vous ne pouvez que réussir.

Mon histoire

En 2017, je me paie un surmenage, une déprime, une envie de tout foutre en l’air. Je me sens vide malgré la vie super cool que je me suis faite. Mon boulot n’a plus de sens pour moi, je me sens vide, j’ai l’impression de perdre mon temps, et ça me rend terriblement triste. 

J’ai l’impression de ne pas avoir le choix et de devoir m’en accommoder car “je ne suis pas à plaindre, j’ai une situation confortable, une petite famille aimante, un enfant adorable, des amis géniaux et le job que j’ai toujours voulu”. 

Oui. Mais ça n’allait pas. Il me manquait quelque chose d’essentiel. Je n'avançais plus. Plus d’objectifs en vue, je nageais dans mon pipi chaud, confortable mais dégueulasse. Il fallait que ça change. Il fallait que je change

Alors déclic. J’ai arrêté de fumer, je me suis remise au sport, à la lecture, et j’ai créé ma propre activité en parallèle de mon premier emploi (dans la pub). J’avais l’occasion de me trouver mille excuses pour ne pas faire tout ça : manque de temps, d’argent, d’envie, de confiance, peur d’échouer. 

J’aurais pu. Après tout, c’est ce que j’avais toujours fait jusque là. 

Mais j’avais besoin de quelque chose de nouveau et de bien spécifique : apprendre, évoluer, m'améliorer et pouvoir à mon tour aider celles qui comme vous, ont subit bien trop longtemps leur style de vie, leurs mauvaises habitudes à s’en sortir de l’eczéma derrière les oreilles. 

Comment j’ai tenu mes bonnes résolutions ? Parce que ça faisait sens dans la direction que je souhaitais prendre.

Voilà mon pourquoi.

C’est infaillible. La passion est une énergie créatrice toute puissante. Bien plus que la simple volonté. Si vous trouvez des objectifs passionnants, vous les atteindrez. C’est presque mathématique. 

La méthode en 4 étapes

La méthode pour tenir ses bonnes résolutions

@Unsplash

Alors au regard de tout ça, vous vous demandez comment procéder ? Voici la méthode simple et terriblement efficace.

Prenez une feuille, un stylo, trouvez un temps mort pour vous isoler quelque part (planquez vous aux WC si vous n’avez rien d’autre), et prenez 5 à 10 minutes pour répondre à ces 4 directives.

1/ Décrivez précisément ce que vous souhaitez voir changer. Avec le plus de détails possible. Ecrivez la réalité

“Je souhaite améliorer les relations avec mon homme. Elles sont tendues, on a du mal à communiquer et chaque discussion vire à l’embrouille. On se ferme et rien ne change. Les enfants sentent le malaise. Ça les met mal. Ça met tout le monde mal. J’aimerais tellement que Jules m’écoute et me comprenne. J’aimerais aussi comprendre pourquoi il est si bougon. Il doit bien y avoir une raison, mais je n’ai pas encore mis le doigt dessus, notre famille subit cette atmosphère”.

2/ Ecrivez toutes les mauvaises habitudes / rituels qui vous ont conduit à cette situation. Honnêtement, sans rejeter la responsabilité sur qui que ce soit, ou quoi que ce soit. 

On ne fait plus rien ensemble. On passe nos soirées devant la TV. On n’échange plus rien d’autre hormis la liste de course, la récupération des enfants à l’école, ou l’organisation de la semaine. J’ai la flemme, et puis je me dis qu’au fond ça ne va pas changer grand chose. Alors je ne propose rien pour que ça change. Quand je rentre chez moi le soir, le premier truc que je fais est d’allumer la TV pour me détendre. Je vois bien que ça l’agace. Et puis le weekend, je préférerais qu’on sorte faire des activités en famille plutôt que de rester enfermer à la maison pour comater sur la canapé. On ne se dit plus “je t’aime”, on se parle mal, je crie souvent, on est tout le temps ensemble et on ne sort plus, ni ensemble, ni tous seuls… C’est très frustrant.

3/ Ecrivez la vision de votre réussite. Sa projection. L’objectif à atteindre et les bénéfices tirés. Comment vous projetez-vous dans cette nouvelle situation idéale. Soyez spécifique.

Si les choses changent, on sera plus zen, plus amoureux. J’aimerais tellement retrouver mon homme “comme avant”. Qu’on re-devienne complice, que le sexe passe à nouveau le pas de la porte de notre chambre. Si on retrouvait cet équilibre, aucun doute, nous serions plus heureux, et les enfants aussi. Je serais moins angoissée, et pourrais peut-être enfin solutionner mon problème d’eczéma. 

4/ Quels sont les nouveaux rituels qui vous permettront d’y arriver ? Qu’allez vous faire concrètement ? Comment ? Quand ? Où ?

  • Ne plus allumer la TV le soir en rentrant du boulot. Préférer nous retrouver tous ensemble pour faire un jeu, discuter, nous raconter nos journées.

  • Prendre quelques heures de baby-sitter, ou confier les enfants, pour prendre du temps pour nous. Nous faire une sortie au ciné, au restaurant. Voire carrément nous prendre un weekend insolite en amoureux pour relancer la flamme…

  • Suivre les conseils de Vanessa pour ne plus crier sur tout ce qui a des bras et des jambes à la maison, être plus zen, et favoriser des échanges sains et bienveillants dans mon foyer.

  • Prendre un peu plus soin de moi et m’offrir les petites attentions que je mérite, pour ne plus en vouloir à doudou de ne pas être dans ma tête 😉

Voilà. Vous les tenez vos bonnes résolutions. Et la force de la méthode, c’est que vous les avez déduit d’une souffrance et d’un besoin concret, rattaché à vos émotions.

Y a pas plus puissant que ça. Pas besoin de déplacer des montagnes de volonté, le désir est votre arme la plus puissante.

Vous avez besoin de tenir vos résolutions. Encore et encore.

Vous avez plutôt intérêt à vous fixer des objectifs, pour apprendre, avancer, grandir, et vous épanouir.

Le bonheur passe par là. C’est incontournable.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez besoin que ça change par chez vous. Vous cherchez quoi au juste ? Des solutions, des pistes, des idées, une recette miracle au bien-être et à l’épanouissement ? 

Mauvaise nouvelle. Ca n’existe pas.

En tout cas la recette parfaite et individuelle n’existe pas. Si vous voulez retrouver la complicité perdue avec votre mec, il va falloir bosser, et cesser de penser que c’est de sa faute, ou de la faute de la belle mère, ou de votre job bien trop prenant.

Devenez LA preuve par l'exemple de votre foyer.

Faites, et on vous suivra. Si votre objectif ultime est de voir votre famille épanouie, vos enfants heureux, curieux, explosifs, votre mec amoureux, attentionné et compatissant, vous devez D’ABORD vous offrir tout cela, à vous, seule. Et vous n’y arriverez pas si vous ne prenez pas vos responsabilités à bras le corps. 

C’est à ce prix, que vous tirerez l’immense satisfaction et fierté de la réussite. Par l’effort, le courage, la volonté, ET une méthode fiable 😉

Et croyez moi, ça vaut le détour. 

Enfin, dernier conseil. Vos nouvelles bonnes résolutions, n’attendez pas “le bon moment” pour les mettre en route. Commencez tout de suite, sans perdre de temps. Ne cherchez pas de bonnes excuses pour repousser une progression dont vous avez cruellement besoin. 

Prenez soin de vous, tenez vos bonnes résolutions, et progressez. 

Vous êtes une mère incroyable… Déployez vous !

vous allez aimer !

Vanessa
 

Vanessa, fondatrice et auteure de Girlsmater.com. Parlez-moi de vous, de votre expérience, échangeons de bonnes pratiques autour de la parentalité. Girlsmater est votre site et j'ai hâte de vous lire :)

Click Here to Leave a Comment Below 4 comments